Voyage au vietnam: Le delta du Mékong

Paysages Vie locale Balades bateau,moto, velo Réserves d’oiseaux Pagodes Meilleure saison
Décembre à avril

Le delta du Mekong en résumé :

  • Des paysages luxuriants : des rizières à perte de vue, des vergers, des villages sillonnés de milliards de petits canaux et rivières et des marais peuplés d’aigrettes et de cigognes.
  • L’immersion totale dans la vie rurale : découverte des marchés flottants, des arbres fruitiers, des fleurs, des fabriques artisanales de bonbons à la noix de coco, de briques, de matelas…illuminée par les sourires des habitants. Le delta est réputé être la région la plus accueillante du Vietnam !
  • Le charme des balades au fil de l’eau : en petit bateau, en vélo à travers les villages, en moto à travers les rizières…il est facile et très agréable de parcourir la région.
  • Les visites des pagodes khmères dans la région de Chau Doc ou de Tra Vinh.

Attention, de nombreux voyageurs sont déçus par le delta car beaucoup d’agences organisent des excursions de masse où il est impossible de sortir des sentiers battus. Pourtant, le delta est une région idéale pour se sentir au coeur du Vietnam.


Ma dernière visite dans le Delta du Mekong : mars 2012.

Vous pouvez consulter un article sur une de mes excursions sur le blog.

 

Les informations détaillées sur le delta du Mekong :cliquez sur les rubriques qui vous intéressent pour y accéder directement

 

 

Quelle météo dans le delta du Mekong ?

 

La meilleure météo est la saison sèche qui s’étend de décembre à avril.
Dans la région de Chau Doc, préférer les mois de décembre à février car ensuite, les rizières ont été récoltées et les réserves d’oiseaux s’assèchent, rendant les visites en bateau impossibles.
Si vous visitez le delta pendant la saison des pluies, sachez que la partie ouest vers Chau Doc et la frontière Cambodgienne est la plus pluvieuse.
Plus près de Saigon, dans les alentours de Can Tho, Tra Vinh et Ben Tre, la pluie peut se résumer à des douches tropicales d’une heure, puis le beau temps revient. Plus rarement, elle peut persister une journée à 2 journées entières…question de chance !

 

Combien de temps dans le delta du Mekong ? 

 

2 à 3 nuits minimum. Le delta peut se visiter en une journée de Saigon car les localités les plus proches comme Cai Be, My Tho ou Ben Tre sont environ à 2h de route.
Mais l’aperçu sera vraiment rapide : il est préférable de passer une nuit sur place et idéalement 2 voire 3 nuits pour aller jusqu’à la très belle région de Chau Doc (frontière cambodgienne). Et pour ceux qui ont du temps et aiment l’aventure, le delta est si vaste et si riche qu’on peut s’y balader une semaine minimum sans s’ennuyer ! Mais, dans ce cas, pas de recours à une agence possible : leurs programmes sont en général d’une à 3 journées.

Retour en haut de page

 

Comment rejoindre le delta du Mekong ? 

 

Le delta du Mekong se rejoint facilement depuis Hanoi, Phu Quoc, Saigon et le Cambodge.

Repérer sur la carte du delta Homemade.

 

L’option la plus économique est d’y aller par ses propres moyens en bus puis de recourir ponctuellement à des agences ou à vos logements sur place pour organiser un tour en bateau, en vélo etc… Reportez- vous à la rubrique Recommandations d’agences et de croisières pour quelques contacts.
L’autre option économique est de joindre un gros groupe organisé….je vous déconseille à 100%, tout le monde en revient déçu en étant passé à côté de la gentillesse des habitants et de la quiétude du delta.

 

Rejoindre le delta du Mekong en indépendant par la route ou par bateau :

  • depuis Saigon : le delta est très bien desservi par les bus qui relient les principales destinations entre elles. A Saigon, faites vous aider par votre hôtel ou par n’importe quelle agence dans le quartier des routards (Pham Ngu Lao) pour vous faire préciser les horaires, la gare de départ etc…
  • de la capitale Cambodgienne, Phnom Penh, la traversée en bateau express dure 4H avant de rejoindre Chau Doc dans le delta ou vice-versa. A Chau Doc, vous trouverez pusieurs agences qui vendent des tickets dans les alentours des 20 $, notamment Delta adventures (en passant par le site Kim Travel, mail : dangdung@kimtravel.com) et Blue Cruiser. Ils ne partent pas forcément à la même heure. Pour plus de luxe, le Victoria (luxueuse chaîne d’hôtels) a également son propre bateau sur lequel on peut réserver même si on ne dort pas dans leur hôtel.
  • de Phu Quoc, vous pouvez prendre un bateau qui rejoint  Rach Gia dans le Mekong ou bien Ha Tien. C’est l’option la moins chère (environ 12-15$ / personne) mais qui demande d’avoir du temps et de voyager en indépendant car Rach Gia et Ha Tien sont souvent hors des circuits touristiques du delta du Mekong. Il existe plusieurs compagnies : le mieux est de vous renseigner une fois sur place pour prendre les billets ou demander les dernières infos à jour à votre hôtel à Phu Quoc, dans le delta ou à Saigon.

 

Rejoindre le delta du Mekong en avion :

Vietnam Airlines propose des vols directs de Phu Quoc à Can Tho, au coeur du delta qui sont très pratiques pour combiner les 2 destinations.  Compter presque 50$.

- de Hanoi : Vietnam Airlines propose des vols directs de Hanoi à Can Tho. Compter environ 170$.

 

Rejoindre le delta du Mekong en voyage organisé :

Cette option est plus chère mais peut vous faire gagner en temps et en confort pour passer de la moto, au bateau, au vélo…dans une région où très peu de gens parlent anglais !
Reportez-vous à la rubrique Comment voyager dans le delta du Mekong ? pour plus d’informations. C’est aussi la solution la plus facile pour partir en vélo itinérant à travers le delta.

 Retour en haut de page

 

Les incontournables du delta du Mekong

 

Dans le delta, il y a plusieurs incontournables qui permettent un cocktail “homemade” explosif ! Vous pouvez les repérer sur la carte du delta Homemade.

 

1. Se promener dans ses régions “bucoliques”

 Ces régions sont sillonnées de petits canaux et arroyos, recouvertes de plantations de fruits exotiques, de jardins et truffées de petites fabriques artisanales comme des fabriques de bonbons à la noix de coco, de miel, des briqueries…L’idéal pour les visiter est de les parcourir en vélo le long des arroyos et de faire quelques promenades en bateaux ou petits sampans. On peut souvent y dormir chez l’habitant, en homestay pour une bonne immersion dans la vie du delta.
Dans cette catégorie, vous avez :

  • la région de Ben Tre pour ses noix de coco à gogo !!  Ben Tre perdue au milieu des cocoteraies offre l’avantage d’être très proche de Saigon (2h-2h30) et donne un très bel aperçu du delta : petits canaux, balades à vélo au milieu des villages, nuit en homestay, visite d’artisanat local…L’endroit où se concentrer pour un programme court d’une nuit dans le delta, voire 2 nuits pour éviter des trajets trop longs en transport. Repérer sur la carte du delta Homemade.
  • la région de Vinh Long et ses îles fluviales : à seulement 3h de Saigon, cette région donne aussi une immersion dans la vie du delta. Les îles spécialisées dans l’agriculture des fruits tropicaux sont idéales pour visiter les vergers, déguster les différentes espèces et se balader en sampan sur les bras étroits du Mekong. L’autre intérêt de cette destination est qu’elle possède un marché flottant à proximité, le marché flottant de Cai Be. Ce marché est moins spectaculaire que celui de Can Tho plus au Sud. Néanmoins, si vous n’avez que 2 jours, c’est l’opportunité de voir un marché sans faire trop de route. De Vinh Long, vous êtes également à 1/2h de Sadec, petite ville très connue car elle abrite la maison de l’Amant de Marguerite Duras. Autour, la campagne est particulièrement belle, célèbre pour ses cultures de fleurs. Repérer sur la carte du delta Homemade.
  • la région de Can Tho : qui compte aussi de nombreux petits chemins, plantations et artisanat.Cette région est encore plus célèbre pour ses marchés flottants. Repérer sur la carte du delta Homemade.
  • la région de My Tho et Cai Be : c’est la région la plus proche de Saigon à seulement 2h de route. My Tho a plusieurs îles fluviales et l’avantage d’être près du marché flottant de Cai Be. Mais c’est là que tous les tours d’une journée au départ de Saigon déversent leurs flots de touristes donc il vaut mieux y aller en indépendant et s’arranger pour contourner le circuit des tours. Ou aller à Ben Tre et Vinh Long…Repérer sur la carte du delta Homemade.

 Retour en haut de page

 

 2. Visiter un des marchés flottants :

 C’est la spécialité du delta ! Les fruits et légumes s’échangent sur le fleuve d’une embarcation à l’autre. En guise d’étal, les bateaux suspendent les variétés à vendre sur une grande perche !
Dans tous les cas, je vous conseille de partir très tôt pour visiter les marchés flottants. Parfois les guides ne proposent pas un réveil aussi matinal, alors insistez : c’est très tôt que le rythme bat son plein ici ! et en plus, il y aura moins de touristes.

  • le marché de Can Tho (3-4h de route de Saigon) : c’est le plus réputé et les touristes l’ont bien compris d’ailleurs. Mais le spectacle reste à voir ! L’idéal est de visiter les 2 marchés flottants en une sortie en bateau  : le marché de Cai Rang, le plus gros et le plus touristique et le marché de Phong Dien, moins fréquenté, plus petit et typique. C’est encore des petites embarcations, des sampans alors qu’au marché de Cai Rang, vous verrez essentiellement des bateaux à moteurs et des sortes de grosses péniches, mais plus d’activité. Le mieux est de commencer par Phong Dien qui ferme plus tôt que Can Tho.  Repérer sur la carte du delta Homemade.

    La région de Can Tho est vraiment la plus impressionnante. Ensuite, vous avez d’autres marchés plus petits qui vous permettent de vous faire une idée si vous n’allez pas jusqu’à Can Tho (Repérer sur la carte du delta Homemade.)

  • le marché de Cai Be (2h de route de Saigon) qui se visite depuis My Tho, Vinh Long, voire Ben Tre.
  • le marché de Chau Doc qui peut se coupler avec une visite des villages flottants et Cham.
  • le marché de Long Xuyen, plus petit et moins touristique que celui de Can Tho.

 

3. Visiter une réserve d’oiseaux :

 Même quand on n’est pas fan d’oiseaux ! Il y a des aigrettes et des hérons bien-sûr, mais aussi souvent des cigognes et des grues. Et surtout, le paysage dans les marais est absolument magnifique, à explorer en petites embarcations.Vous pouvez les repérer sur la carte du delta Homemade.

  • la réserve de Tra Su près de Chau Doc : magnifiquissime, n’ayons pas peur des mots !! A ne pas manquer quand on passe 3 nuits dans le delta. Il y a des cigognes, le paysage est splendide, avec la possibilité de compléter le tour en bateau par des balades à vélo. A visiter entre décembre et février car ensuite malheureusement il n’y a plus d’eau jusqu’au début des pluies en mai ! A 30 min environ de Chau Doc, cette excursion est le prétexte d’une balade en moto à travers la campagne absolument magique : rizières, villages khmères, pagodes… de quoi en avoir plein les yeux !
  • Si vous êtes fans des oiseaux et venez à une autre saison, vous pouvez aller dans les environs de Cao Lanh très connue pour ses cigognes blanches et ses grues antigones (de mi-janvier à avril-mai).

 Retour en haut de page

 4. Rouler à travers les immenses rizières souvent ponctuées de pagodes :

 Le delta est le grenier à riz du Vietnam. Ses paysages de rizières s’étendent à perte de vue. Il y a 3 récoltes de riz par an dans le delta du Mekong. En général, le riz est planté juste à la fin de la saison des pluies (décembre) pour être récolté juste après le Têt (février), puis à nouveau planté en avril-mai pour être récolté en juillet-août, replanté ensuite pour une dernière récolte pendant la saison de pluies.  Essayez de savoir au préalable si les rizières sont bien vertes dans la destination que vous choisissez car une fois le riz récolté, les paysages alentours perdent un peu de leur splendeur.
Les régions suivantes sont spectaculaires. Vous pouvez les repérer sur la carte du delta Homemade.  :

  •  la région de Tra Vinh hors des circuits touristiques classiques avec ses rizières ponctuées de pagodes khmères. Tra Vinh est un peu plus au Sud que My Tho et Ben Tre et nécessite un circuit de 2 nuits minimum dans le delta.
  • la région de Chau Doc avec également de multiples pagodes khmères au milieu des rizières à découvrir absolument en vélo ou en moto. Cette région se visite si vous avez au moins 2 voire idéalement 3 nuits dans le delta.
  • la région de Cao Lanh, à 3h30 de Saigon : là, il n’y pas pas de pagodes khmères ! Mais le paysage est très beau et totalement, totalement sorti des senties battus. Pour inclure cette destination dans votre itinéraire, comptez également minimum 1 à 2 nuits dans le delta.

Retour en haut de page

 

Quelques indications d’itinéraires dans le delta du Mekong

 

A partir de Saigon :

  • 1 journée : excursion à Vinh Long ou Ben Tre ou Cai Be
  • 1 nuit : excursion à Vinh Long qui offre l’opportunité de découvrir le delta et un de ses marchés flottants, ou à Ben Tre
  • 2 nuits : Ben Tre ou Vinh Long (nuit chez l’habitant) avec balades en sampan ou en vélo, découverte de l’artisanat et de l’agriculture locaux, Tra Vinh pour ses pagodes et ses rizières, Can Tho (nuit chez l’habitant) pour ses marchés flottants.
  • 3 nuits : Ben tre ou Vinh Long, Chau Doc pour ses pagodes, ses rizières et ses oiseaux, puis Can Tho et ses marchés flottants.

Vous pouvez les repérer sur la carte du delta Homemade.

 La visite du delta du mekong s’enchaîne très facilement dans un itinéraire avec la visite du Cambodge et / ou de Phu Quoc. Reportez-vous à la rubrique Comment rejoindre le delta du Mekong ? pour plus de détails.

 Retour en haut de page

 

Comment voyager dans le delta du Mekong ?

 

Vous avez de nombreuses possibilités, parmi lesquelles :

  • choisir un voyage organisé depuis Saigon. Cette option n’est pas forcément la plus économique mais permet de gagner en temps, en facilité et garantir une excursion de qualité. La visite du delta nécessite en effet de combiner les moyens de transport entre le bateau, le vélo, la route dans une région où tout le monde ne parle pas anglais. C’est aussi la seule option qui permet de faire des circuits itinérants en vélo. De nombreuses agences proposent des tours de toutes sortes, en privatif ou en groupe. Dans tous les cas, il faut éviter les excursions avec des grands groupes qui se cantonnent au bus ou au bateau sous peine de détester le delta !
  • choisir une croisière sur le Mekong. Evidemment le bateau est un excellent moyen de transport sur le delta du Mekong. Vous avez donc la possibilité d’opter pour une croisière, forcément plus coûteuse, mais avec un autre charme. L’option croisière est aussi moins fatigante et  peut être particulièrement intéressante pour les voyages en famille. Certains programmes offrent quand même la possibilité de faire des balades en vélo de temps en temps ce qui permet de varier les plaisirs. Ici aussi, vous avez le choix entre bateau privé ou en groupe.
  • voyager par vous-même en bus, en taxi ou en voiture privée et organiser les excursions à chaque étape, soit via votre logement, soit par les agences locales. Cette option peut convenir aussi bien aux voyageurs “petit budget” qu’aux voyageurs “luxe”, en fonction du type de logement choisi.

 

Retour en haut de page

 

1. Choisir un voyage organisé depuis Saigon :

 Pour les tours un peu sportifs en vélo et les circuits en petits groupes :

 J’ai testé et vraiment aimé   Sinhbalo adventureCette agence propose plein de circuits et est très spécialisée dans les itinéraires à vélo en petits groupes avec des guides qui savent sortir des sentiers battus et offrir une belle immersion dans la vie rurale.Attention, les vélos sont des VTT et les trajets peuvent être longs sur des sentiers légèrement chaotiques. Sur leur site sont indiqués toutes les inscriptions et départs pour les journées à venir : ça vous permet de vous inscrire pour rejoindre un groupe et payer moins cher.
Un bémol : les circuits à la journée qui durent en fait 2-3h sur place seulement contrairement à ce qui est écrit sur leur site.

Ethnic Travel propose également des circuits dans le delta avec un peu de vélo. Un rythme a priori moins soutenu qu’avec Sinhbalo et Innoviet tout en profitant d’une expérience sur ce moyen de transport idéal pour vivre au rythme des habitants !

 

Pour des circuits en individuel :

 - Come & Go, avec un programme Cycling the Delta de 4 jours qui a l’air particulièrement sympa puisqu’il sort des sentiers battus en allant à Tra Vinh. Come & Go fait aussi des circuits sur mesure : son programme de 2 jours à Ben Tre est intéressant mais je conseille de demander l’option homestay plutôt que d’aller à l’hôtel comme c’est indiqué sur leur site.

 - Asiatica Travel que j’ai croisée lors d’un de mes périples : le guide était vraiment sympa et les clients ravis. C’est une agence francophone.

 Retour en haut de page

 

2. Choisir une croisière sur le Mekong :

 Evidemment, le bateau est un excellent moyen de transport sur le delta du Mekong. Vous avez donc la possibilité d’opter pour une croisière, forcément plus coûteuse, mais avec un autre charme. L’option croisière est aussi moins fatigante et  peut être intéressante pour les voyages en famille. Certains programmes offrent quand même la possibilité de faire des balades en vélo de temps en temps ce qui permet de varier les plaisirs.

  • Il existe des croisières en groupe. Voici les bateaux les plus connus, tous ayant une très bonne réputation. Je n’ai pas voyagé en croisière donc ne peux pas vous en dire plus.Pour choisir, il vous reste à comparer les prix en fonction de vos moyens et souhaits :
    Le Bassac , avec d’excellentes prestations
    Le Cochinchine , un peu moins cher
    L’Amant , probablement le plus luxueux
    Le Sampan de l’agence Découvrir qui a l’air un peu plus “roots” avec une très bonne réputation aussi.
  • Il existe aussi des croisières privées : L’agence Mekong Emotion qui a les bateaux Le Cochinchine propos aussi des croisières à bord du Mien Tay privatives.
    Mekong Horizon http://mekonghorizon.shutterfly.com/ offre aussi des croisières privées sur les très beaux sampans Song Xanh. Ils sont proposés par plusieurs agences de voyage et j’ai remarqué que Asiana Travel mate avait une offre de prix assez compétitive.

 Retour en haut de page

 

3. Voyager dans le Mekong en indépendant

Pour le moyen de transport, vous pouvez choisir en fonction de votre budget entre bus, taxi ou voiture privée.

  • De nombreux bus et minibus sillonnent le delta et c’est de loin l’option la plus économique. Pour connaître les horaires et les tarifs, renseignez vous de Saigon auprès de votre hôtel ou de n’importe quelle agnce de voyage. Idem dans chaque localité au fur et à mesure de votre voyage.
  • Pour plus de flexibilité, vous pouvez aussi recourir à des taxis. Cette solution reste plus économique que de privatiser une voiture.
  • Pour les voitures privées, vous pouvez vous renseigner auprès des grosses agences de voyage classiques comme Asiana Travel Mate. 

 Ensuite, les agences locales ou bien votre logement vous organiseront les excursions à chaque étape. Cette option peut convenir aussi bien aux voyageurs “petit budget” qu’aux voyageurs “luxe”, en fonction du type de logement choisi. Les agences locales proposent toutes sortes d’excursions où vous pouvez voyager sans être dans un groupe. Elles peuvent en général vous réserver des nuits chez l’habitant.
De même, l’habitant peut vous organiser les excursions. Vous pouvez organiser vos balades en bateau, les visites de l’artisanat local, des marchés flottants ou des balades en vélo avec ou sans guide. 
Les homestays mettent souvent à disposition des vélos. L’idée c’est : plus le chemin est petit, plus il est près de l’eau, plus c’est beau ! Je vous conseille de prendre une carte d’où vous logez ou une photo pour pouvoir demander votre chemin au cas où !

Voici quelques contacts d’agences de voyage locales, à compléter avec les contacts  des homestays et hôtels. 

Ben Tre : Nam bo Tours avec des excursions très bien faites, que j’ai testées et approuvées ! www.nambotours.com.

- à Vinh Long : Mekong Travel également testée et approuvée !

- à Can Tho : J’ai essayé Can Tho Tourist et des amis également mais ce n’était pas une réussite. Je n’ai pas trouvé d’alternative pour le moment et passe à chaque fois par la homestay pour organiser mes excursions.

- à Chau Doc : là encore, j’ai pu organiser toutes les excursions via l’hôtel. Tous les hôtels proposent ces services. Voici en tous cas les coordonnées des guides testés et encore une fois complètement approuvés qui travaillent avec l’hôtel Thuân Loi :
Pour une balade en bateau tôt le matin avec visite du marché flottant, des villages Cham et villages de pêcheurs : Le Van Luan, tel : +84 918 934 743. Il ne parle pas vraiment anglais, mais ce n’est pas forcément un problème, le langage des signes fonctionne bien !
Pour une balade en xe om (taxi moto) magnifique à travers les rizières jusqu’à la réserve d’oiseau de Tra Su (environ 3-4H) : Thien, +84 945 833 954. Il sait parler un peu français et anglais et est vraiment adorable. A Chau Doc, ça vaut le coup aussi de prendre des xe om (moto taxi) pour monter en haut de la montagne Sam au coucher du soleil avec un très beau panorama sur la vallée jusqu’au Cambodge. Un endroit idéal avec quelques hamacs et un vendeur de boissons pour apéroter !

- à Cao Lanh : Dong Thap Tourist organise les visites : .http://www.dongthaptourist.com. Je vous conseille de les contacter par email car ils ne communiquent pas aisément en anglais. Mais sur place, ils ont des guides qui parlent anglais et français. Je vous conseille de visiter la réserve d’oiseaux de Tran Chim. La campagne aux alentours est très belle donc l’idéal est de louer des motos ou prendre des xe om (moto-taxis) pour se balader. Ce coin est quand même bien sorti des sentiers battus donc il faudra probablement un peu plus de patience et de capacité d’adaptation lorsque vous organiserez vos excursions vu que les gens du coin ne sont pas encore rôdés au tourisme occidental.

 Repérer sur la carte du delta Homemade. 

 

Quelques suggestions d’hôtels et chambres d’hôtes dans le delta du Mekong:

 

Vous aurez le choix entre plusieurs catégories de logements :

- Les “homestays” (chez l’habitant) ont un confort spartiate, un menu fixe, des douches souvent communes mais elles permettent de rester dans la campagne du Mekong, de profiter du charme jusqu’au bout, voire dans certaines de discuter avec les habitants pour des soirées inoubliables. Bref, je vous recommande l’option homestay à tester au moins une fois ! C’est aussi une option assez économique (environ 15$/ personne avec dîner et petit dej inclus et souvent les vélos à disposition). Attention, préparez-vous à mal dormir : le coq n’attend pas le lever du soleil pour s’égosiller et les moultes bruits de la campagne ont tendance à en réveiller plus d’un. Pour les sommeils légers, prenez avec vous des boules quiès ! Si vous allez dans le delta avec une agence, vous n’avez qu’à lui préciser votre préférence. Attention n°2 : les agences ont tendance à faire déjeuner les groupes dans les homestays si bien qu’à midi, c’est souvent bondé.

- les adresses de charme dans la campagne du Mekong, plus cossues et confortables que les homestays, forcément un peu moins authentiques. Compter entre 40 et 60$ environ la nuit avec dîner, petit dej et parfois excursions en bateau et vélos à disposition.

- les hôtels dans les principales localités du Mekong. Il y a dans chaque ville ou village des “nha nghi” (petits hôtels) pas trop chères (10-15$) au confort sommaire. Et dans les lieux plus touristiques, des hôtels confortables sans charme. Ce n’est clairement pas une option que je recommande, mais dans certaines régions dépourvues de homestay, on n’a pas le choix !

- le luxe avec les hôtels Victoria à Can Tho et à Chau Doc. Piscine etc…

 Retour en haut de page

 

1. Les homestays, nuits chez l’habitant dans le delta :

 Voici quelques bonnes adresses pour passer une nuit chez l’habitant et une totale immersion dans la vie du Mekong. Elles proposent toutes des chambres privatives.

  • A Ben Tre : la homestay Dua Xanh Nam Bo  : seulement 2 chambres avec un confort assez spartiate mais les habitants sont adorables et l’endroit dans un jardin au bord de la rivière est magique. Ils ont des vélos sur place pour sillonner les alentours et c’est seulement à 2h de Saigon. Le soir, tout le monde s’installe autour d’une grande tablée et assiste au cours de cuisine, avec quelques rasades de “Happy Water” (alcool local).
    Les 2 chambres peuvent être idéales pour accueillir une famille avec enfants (une famille qui aime la vie dure J) d’autant que les proprios ont un bébé de 3 ans.
    Le propriétaire a fait des études de tourisme et était guide avant de revenir s’installer dans son village d’origine donc il peut vous donner plein de conseils et vous aider dans votre périple. Le prix est assez cher : 40$/ personne avec tour en vélo compris.
    Contact : duaxanhnambo@yahoo.com.vn.

    Il existe d’autres homestays à Ben Tre. Vous pouvez contacter NamBo Tours pour les réservations.

  • A Can Tho : la guesthouse Hung près de Can Tho : moins typique que la 1ère adresse car elle compte au moins 10 bungalows mais plus confortable : il y a des matelas sur les lits et des douches individuelles ! Le proprio est très sympa et arrange des tours en bateau, en vélo et en moto dans les environs. Vous pouvez même lui demander de vous guider pour les tours en vélo, ils sont supers !
    Sachez que cette guesthouse est souvent proposée par les agences donc il y a quand même un peu de monde et  l’ambiance est assez routarde : tout le monde discute, les tables se mélangent et l’alcool de riz est à volonté !
    Prix : 12 $/ personne
    Contact : Nguyen Huu Nam Hung.
    hunghomestay@yahoo.com.vn
    00 84 903 849 881
  • A Can Tho encore, la homestay My Thuan est plus “familiale” : très bien située près d’un cours d’eau, très propre également avec des douches communes, des cours de cuisine et une situation assez proche du marché flottant de Phong Dien qui permet de facilement visiter les 2 marchés flottants de Can Tho. L’ambiance y est plus calme que chez Hung. Un brin plus authentique. La difficulté c’est que personne ne parle vraiment bien anglais ni français donc si vous souhaitez réserver, faites vous aider par votre hôtel. L’autre difficulté, c’est qu’ils ne sont pas habitués à organiser des tours en bateau et en vélo donc c’est moins facile que chez Hung.
    Contact : Lady Boss
    Tel : +84 (0) 1228082127
  • A Vinh Long, la Homestay Ut Trinh qui mérite les 4 étoiles Homestay ! Le long de la rivière, une maison avec beaucoup, beaucoup de charme et joliment meublée. Chaque chambre a sa propre salle de bains et les lits leurs matelas. Le soir, vous préparez la cuisine avec la famille. Ils ont aussi des vélos à disposition pour sillonner l’île. Un bémol : il y a beaucoup de bateaux à moteurs qui passent donc c’est peut-être encore plus bruyant que les autres homestays.
    Contact : Mrs Trinh 091 9002505 – +84 070 3954255.
    Email : vinhlongmekongtravel@yahoo.com.

    A Vinh Long, j’ai également visité d’autres homestays nettement moins sympas, qui font plus “grosse machine” :
    Homestay Mai Quoc Nam 1. Tel : +84 (0) 70 859 912 – +84 (0) 93 17 85 25,
    Homestay Bay Thoi (également appelée Sau Giao qui est le jardin adjacent à visiter) : tel : +84 (0) 703 859 019.

Je n’ai pas trouvé de Homestay dans la région de Chau Doc ni dans celle de Tra Vinh. D’après mes guides, ça n’existerait pas car ces régions ne sont pas assez touristiques. Repérer sur la carte du delta Homemade. 

Retour en haut de page

 

2. Les “adresses de charme” dans le delta

Il s’agit d’adresses plus cossues que les homestay, qui permettent de profiter d’un endroit plein de charme avec plus de confort qu’une homestay. Il s’agit à chaque fois d’endroits tenus par des francophones ou couples franco-vietnamiens.

  • A Cai be, le Mekong Lodge testé et approuvé avec de très beaux bungalows et beaucoup de charme le long du fleuve. La réservation comprend aussi les excursions avec des vélos à disposition de très bonne qualité et des cours de cuisine le soir. Une piscine est en projet ! Environ 60$/ personne en pension complète.
  • A My Tho, les radeaux du Mekong  :  de charmants bungalows flottants au bord de l’île de la tortue sur un bras du Mekong enchanteur et relativement calme. Ambiance très intimiste : il y a peu de bungalows donc il n’y a pas de groupe et les repas sont servis ur la terrasse de votre bungalow. Compter environ 40$/nuit mais le transfert et les repas sont en plus.  Transfert : environ 15$. Le propriétaire organise des balades en vélo de plusieurs heures l’après-midi. Le matin, vous pouvez faire des excursions en bateau (assez touristiques). Il y a aussi la possibilité de louer des motos pour faire une excursion à la journée jusqu’à la région de Tra Vinh, pour admirer ses rizières et ses pagodes.
  • Dans les environs de Can Tho, j’ai entendu aussi parler du Lotus du Mekong. Un concept de homestay plus cossu que les homestays classiques, tenu par un Français peintre et amoureux du Vietnam dont la personnalité donne du caractère au lieu. Mais je ne peux pas vous en dire plus pour le moment puisque je n’y suis pas encore allée.
  • Repérer sur la carte du delta Homemade. 

Retour en haut de page

 

3. Les hôtels dans le delta du mekong

 Il y a dans chaque ville ou village des “nha nghi” (petits hôtels) pas trop chères (10-15$) au confort sommaire. Et dans les lieux plus touristiques, des hôtels confortables sans charme.

Voici 2 hôtels testés et OK, c’est-à-dire pas trop chers mais sans charme du tout :

A Can Tho : Tay Do Hotel , www.taydohotel.com.vn, 35$ / chambre

A Chau Doc : Chau Pho Hotel, www.chauphohotel.com, dans le même ordre de prix.

A Chau Doc, pour moins de confort (chambres basiques avec eau chaude et clim quand même), je préfère l’hôtel Thuan Loi. Les chambres sont à 12$ et il a une terrasse qui donne sur le fleuve où on peut prendre ses repas qui est très sympa. La fille de la réception parle bien anglais et les guides affiliés à cet hôtel sont supers. Contacts : Tel : +84 (0) 76 3866134 – 76 3550551. Email : hotelthuanloi@hcm.vnn.vn – ksthuanloi@yahoo.com

 Repérer sur la carte du delta Homemade. 

 Retour en haut de page

 

4. Le luxe dans le delta du Mekong

 Vous pouvez vous adresser aux hôtels Victoria à Can Tho et à Chau Doc.
Pour une adresse près de Vinh Long / Cai Be, le Mekong Lodge offre de belles prestations même si le prix n’est pas aussi élevé (environ 60 à 70$ / personne).
L’autre option luxe est de monter à bord d’une croisière sur le Mekong.

Retour en haut de page

 

Restaurant dans le delta du Mekong

 Les repas sont souvent organisés chez l’habitant donc je n’ai pas testé grand chose !

Juste un conseil : les homestays sont souvent prises d’assaut par les groupes de touristes pour le déjeuner et donc à fuir.
Un restaurant à Chau Doc :le restaurant le Mekong, 41 Le Loi street. Une grande terrasse sur la rivière, assez touristique mais avec une fondue de poulet à la citronnelle et du barbecue de porc à tomber par terre!

 

Bon voyage  dans le delta du Mekong !

 

Retour en haut de page

 

 

 

18 Apr 2012 | Le voyage au Vietnam de Hanoi à Saigon | 16 Commentaires |
7

16 Commentaires

  1. Véro dit:

    MOT HAI BA YOOOOO un apprentissage de UN DEUX TROIS en vietnamien mais surtout de la facon de trinquer chez mr Hung avec des gens de toutes provenance, un très bon moment merci pour l’adresse conviviale et l’aspirine du lendemain ….

  2. Louise dit:

    Merci pour toutes ces adresses !!

  3. Christa dit:

    Un grand merci pour toutes ces adresses, j’organise actuellement mon prochain voyage dans le delta et ton site est une exceptionnelle source d’informations!
    Petite question, tu precises qu’il y a des plantations de fleurs dans la campagne de Sadec, sais-tu a tout hasard de quelles fleurs il s’agit? je suis a la recherche de tubereuses qui sont endemiques a cette region mais impossible de trouver quelconque information… Alors si tu as des adresses ou toutes autres precisions je suis preneuse!
    Par avance merci
    Christa

  4. Lologue dit:

    Bonjour,
    je rentre de 10 jours au Vietnam. Un grand merci pour la mine d’informations qu’est votre site ! Grâce à vous, nous avons passé 4 jours fabuleux au Lotus du Mékong que vous citez un peu plus haut !
    Merci !

  5. Matisse dit:

    Je pars mercredi 30 janvier pour 3 semaines au Vietnam dont 1 dans le delta du Mékong .Merci de me donner des précisions quant aux cigognes blanches ,est-ce les mêmes qu’en Alsace ?

    • Bonjour et merci beaucoup pour votre message sur le site
      Je ne m’y connais pas du tout en cigogne, désolée ! Alors je ne peux pas vous donner plus de précisions.
      Bon voyage !

  6. Claudie Lee dit:

    Bonsoir, je pense partir au Vietnam en février 2013. votre site est très bien fait et donne très très envie de partir tout de suite ! je me pose une question par rapport au traitement contre le palu dans le delta du Mekong. Est-ce nécessaire ou pas? les info ne sont pas toujours très claires à ce sujet. Merci d’avance

    • Bonjour Claudie, merci beaucoup pour votre message ! Je ne suis pas médecin donc je ne peux vraiment pas prendre la responsabilité de vous conseiller sérieusement à ce sujet. Mais en tous cas, moi je n’en ai jamais priset mon entourage non plus. Bon voyage !

  7. Michel dit:

    Je reviens du Delta du Mékong. C’est vrai que les paysages là bas sont identiques et magnifiques avec le marché flottant et des vergers de fruits exotiques….

  8. Raïne dit:

    Bonjour,
    Un grand merci pour votre blog depuis Ving Long et puis précisément depuis un hamac de la Homestay Ut Trinh qui est exactement telle que décrite!!
    Un simple email envoyé à l’ adresse indiquée et nous voici dans un cadre très charmant. Le petit tour privé du delta organisé par la Homestay est merveilleux.
    R & P.

  9. Joëlle dit:

    Bonjour,
    Quelle chance d’avoir découvert votre site en préparant notre voyage en famille pour le Vietnam (en décembre prochain), j’y ai trouvé une foule d’informations utiles! Nous planifions de passer quelques jours à Mui Ne puis de partir dans le Delta du Mekong: je voudrais savoir s’il y a moyen de passer d’un lieu à l’autre sans passer par Saigon. Est-il possible de prendre un bateau (éventuellement “privé”) depuis Vung Tau vers une des villes du delta?
    Un grand merci d’avance!
    Joëlle

  10. Pitou dit:

    Bonjour,
    Petite question pratique, que fait-on de nos bagages pendant la visite du delta? On va partir 3 semaines, donc même en prenant le minimum, on aura quand même des sacs assez gros je pense.

    • Si vous partez avec une agence, en général, vous pouvez laisser vos gros sacs sur place et les récupérer à votre retour. Sinon, si vous passez à l’aller et au retour par Saigon, vous pouvez demander à votre hôtel sur place. Bon voyage au Vietnam !

  11. mariam dit:

    Bonjour!

    Merci pour toutes ces informations!
    J’ai dependant une question supplémentaire. Je suis actuellement au Vietnam et pour visiter les rizières et les montagnes autour de SApa, j’ai tout simplement demandé à une jeune femme Hmong si elle pouvait m’emmener chez elle pour trois jours. Est-il possible de faire la même chose avec les pêcheurs du Mékong?

    Mariam

    • homemadevietnam dit:

      Bonjour, he beh vous êtes super débrouillarde ! Les nuits chez l’habitant sont un peu moins développés dans le delta donc ca peut être plus difficile. A vrai dire, je n’ai jamais essayé. Tenez nous au courant de votre expérience ! A bientôt

Laisser un message

Votre adresse email ne sera pas publiée. L'astérisque * indique les champs obligatoires.

*

  Refresh